TOP
Organisation Planners

Comment s’organiser pour un examen conséquent

Tu sais que t’es vraiment, vraiment accro à ton Filofax quand l’idée de passer six mois à réviser pour un concours t’émoustille à l’idée de toute l’organisation dont tu vas devoir faire preuve. True story.

L’agrég, c’est dans un peu plus d’un mois, et même si je suis pas bien prête (est-on jamais vraiment prêt pour faire une compo de stylistique de six heures ? Non), voici comment je me suis organisée niveau boulot ces derniers mois ! Les photos sont d’octobre et le système a du coup un peu évolué, mais les grandes lignes sont là.

La première chose que j’ai faite au début de mes révisions a été de faire la liste de toutes les choses que je voulais idéalement lire/apprendre/réviser. La voici.

DSC_0091

Ensuite, j’ai rapidement remarqué deux choses et pris les mesures nécessaires.

1, Je travaille mieux dans un environnement qui s’y prête. Une bibliothèque ou à la limite un café, sans internet.
2, je travaille ENCORE MIEUX avec une technique de productivité qui s’appelle le Pomodoro. Je vous en reparle plus bas.

Au début de chaque semaine, je regarde mon planning boulot. Il est séparé en deux colonnes : à gauche, ce que je prévois de faire dans la journée, et à droite, ce que j’ai finalement fait ce jour-là, en détail. Je divise mon temps en périodes de deux heures et travaille selon le système suivant : 25 minutes de boulot, cinq minutes de pause, répété quatre fois, puis une pause un peu plus longue à faire un truc qui me botte. C’est la fameuse technique Pomodoro. J’ai une appli sur mon téléphone, Forest : à chaque session de 25 minutes terminée, un arbre pousse dans ma forêt. À la fin de la journée, si j’ai été sage, j’ai une belle forêt verdoyante pour le prouver !

J’écris donc sur mon planning les trois sujets sur lequels je vais bosser durant ces journées en particulier, et après, j’essaie de m’y tenir ! Des fois, ça veut pas, dans ce cas je laisse tomber et je passe sur un truc qui fait moins buguer mon cerveau. C’est plus simple.

DSC_0104

J’essaie de travailler environ cinq heures par jour, mais si j’arrive à 4 je suis déjà contente. Quand je fais mes sessions de 25 minutes, c’est du travail-tunnel : je lève pas la tête, je m’autorise pas la moindre pause, et du coup j’avance vite mais ça m’épuise rapidement !

Je coche tout ça sur ma « weekly chart » ci-dessous.

DSC_0105

Parfois j’arrive au vendredi et je suis incapable de bosser. Dans ces cas là j’admets ma défaite et je me repose ! C’est inutile de m’épuiser si c’est pour me rappeler de rien deux heures après.

Voilà ! Et vous, comment vous travaillez ? Je veux tout savoir !

»

@suzannechrn

  • Bye-Bye 2017 👋
  • C'étaient mes préférées.
  • #nanowrimo2017 is on!
Une petite photo hier soir avant de commencer à écrire...
Plein de write-ins entourée de cette équipe de choc à venir j'espère 😊
  • C'était un beau revivre, sauf pour le type qui s'est fait embrocher. Prompt rétablissement frate.
  • Hier, sortie avec 90 sixièmes aux grottes du Cerdon. Je suis hs mais : c'est les vacances ! 🌴 #midterm
  • Petit pot de succulentes pour mettre dans la classe dont je suis prof principal cette année. En espérant qu'elles survivent à ce bouturage sauvage... 😁
  • C'est super dur de prendre les feux d'artifice en photo 🤔
  • Instagram Image