NaNoWriMo 2019

L’année dernière, alors que j’avais décidé de participer au NaNoWriMo, je n’ai finalement pas écrit un mot. Pour être totalement honnête, je ne me souviens pas pourquoi. C’était la première fois en sept ans que je ne participais pas.

Alors en 2019, je veux reprendre mes bonnes habitudes. Épaulée par les camarades du Discord et du forum du NaNoWriMo, je me lance à nouveau !

Mon planning d’écriture

Mon mois de novembre est déjà bien chargé. C’est malheureusement le mois des conseils de mi-semestre et des réunions parents-professeurs… Ce qui fait que plusieurs de mes soirées vont être bien remplies et je n’aurai pas l’occasion d’écrire en rentrant.

J’ai donc décidé d’écrire le matin autant que possible, notamment les jours où je ne commence pas à 8h (car soyons honnêtes : je n’arriverai pas à me lever plus tôt que 6h pour écrire) et d’essayer de caler des sessions écriture pendant ma pause déjeuner. Normalement, j’arrive à atteindre mon quota de 1667 mots en deux sessions de 25 minutes, j’écris assez vite une fois lancée. Reste donc à trouver des moments dans la journée où je pourrai m’isoler pour écrire !

Le but sera cependant d’atteindre les 2000 mots par jour afin de prendre un peu d’avance. Comme ça, si jamais je ne peux pas écrire un jour pour une raison ou une autre, je ne serai pas en retard.

J’écris quoi ?

Je vais continuer un projet démarré l’année dernière. C’est une fiction post-apocalyptique qui se déroule pendant une nouvelle ère glacière, après une sorte de fin du monde partielle causée par le réchauffement climatique. Pour le moment, j’ai une idée assez floue de la trame, et c’est un sujet qui va me demander par mal de recherches. Mais ça me change un peu de ce que j’ai l’habitude d’écrire et ça me forcera à sortir de ma zone de confort, ce qui ne peut être que bénéfique pour mon écriture.

Le logiciel que j’utilise

Cette année encore, j’utilise Scrivener. Je n’ai pas téléchargé de template spécial et je n’utilise aucune méthode type snowflake : je vais juste me servir du tableau en liège pour préparer mes scènes, noter rapidement le contenu de chaque scène dans la carte dédiée, et remplir un peu mes fiches personnages. Un mélange équilibré de planning et de panting me convient bien en général : si c’est trop structuré, ça me bloque, mais si je n’ai aucune idée de ce que je veux écrire, je finis par être dépassée par l’ampleur de la tâche.

Voici donc mon programme pour les quelques jours à venir : réfléchir à la trame des événements et à de possibles rebondissements. Certains me viendront sans doute au fur et à mesure, mais il est toujours plus rassurant d’avoir quelques idées de côté avant de commencer ce mois marathon !

Voilà pour ma préparation du NaNo ! Vous participez ? Vous pouvez m’ajouter en buddy : je suis paperlanes sur le site du NaNo.

Suzanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page