TOP
Organisation Planners

GTD dans un bullet journal

Alors que nous approchons dela mi-décembre, je peux bien le dire : 2018 aura été une année d’indécision en ce qui concerne mes choix d’outils de planification !

Lors de mon essai de la méthode Bullet Journal cet été, deux problèmes majeurs m’avaient fait renoncer en peu de temps. D’abord, l’impossibilité de planifier des tâches ultérieurement à moins de dessiner toute la semaine en avance, au risque de ne pas avoir assez de place ou d’en gaspiller.

Ensuite, la difficulté de tenir un planning mensuel qui ne ressemble pas à un gros tas de blanc correcteur et de flèches dans tous les sens à cause des événements et rendez-vous déplacés.

D’autres choses me dérangeaient sans être des freins majeurs : devoir réécrire les collections à chaque nouveau carnet, avoir à dessiner les tableaux mensuels, et les projets éparpillés aux quatre coins d’un même carnet.

Après un retour au Filofax et à un hybride de système utilisant uniquement mon agenda de prof et Asana, j’ai décidé de redonner une chance au Bullet Journal en cherchant une solution pour ce qui me posait problème. J’ai brièvement repris mon Lemome, mais le poids me dérangeait ; j’ai utilisé un carnet Hema quatre sections offerts par une collègue pour mon anniversaire, mais il est ligné et ne me facilitait pas la vie, puis j’ai utilisé un carnet moleskine qui traînait sur mes étagères depuis quelques temps : la qualité du papier m’a vite fait rebrousser chemin.

Après avoir fait quelques recherches, je me suis décidée à m’orienter vers un carnet plus petit que le Lemome, avec un papier de bonne qualité, avec une couverture souple (simple question de goût), et à points plutôt qu’à lignes. J’ai donc décidé de tenter l’aventure avec un carnet Rhodia en taille A6 !

Ces jolis carnets colorés contiennent 144 pages, ne pèsent que 126 gr tout en étant équipé de papier 90gsm,et mesurent 10,5 sur 14,8 cm : légèrement plus que les A6 de chez Leuchtturm. Le papier est couleur crème et les points assez foncés, ce qui ne me dérange pas outre mesure vu que c’était le cas pour le Lemome également.

Je l’ai acheté en coloris turquoise avec accents oranges, après avoir longuement hésité avec le bleu saphir. Je suis très satisfaite de mon choix en ce qui concerne la couleur. Alors qu’il paraissait presque fluo sur Amazon, il s’avère en fait être d’un beau bleu turquoise vibrant. Je constate davantage de ghosting qu’avec le Lemome, mais il est vraiment léger et la taille du papier ne me pose aucun problème : je n’ai pour l’instant pas du tout l’impression de manquer de place ! 

Le setup

Voici donc mon système actuel.

Pour toute la partie agenda, rendez-vous et événements, j’utilise Google Calendar. Deux raisons à cela : d’abord, je n’ai que peu de rendez-vous à noter dans un mois donné, ce qui fait que mon téléphone et mon ordinateur me permettent de gérer les prises de rendez-vous de façon optimale, et ensuite, plus besoin de s’arracher les cheveux lorsque quelque chose est déplacé : je n’ai qu’à faire glisser l’événement sur la nouvelle date, ou tout simplement changer l’heure ou le supprimer. Simple ! Lors de mes sessions de planification, j’ouvre simplement l’application sur mon téléphone et je jette un coup d’œil afin de savoir si j’ai un rendez-vous en particulier.C’est également très pratique pour les événements et rendez-vous récurrents, comme les anniversaires ou mes cours de danse.

En ce qui concerne mes projets et mes « collections », ils sont désormais stockés sur Evernote. J’ai également une version codée de mes mots de passe dans les photos verrouillées de mon téléphone.

Alors, qu’est-ce que je mets dans mon nouveau Bujo ?

J’y ai d’abord inséré un index, sur 4 pages. Je numérote manuellement les pages au fur et à mesure, ce qui n’est pas très dérangeant.

Ensuite vient le future log : je n’y mets que trois mois à la fois, sur deux page. Je dessine un petit calendrier et inscris ensuite dessous les tâches prévues, pour le mois ou pour un jour précis. Une quatrième colonne accueille d’éventuelles tâches ultérieures, quelle que soit la date. Si j’arrive à la fin de mon future log avant la fin du carnet, je n’aurai qu’à refaire cette section pour les trois mois suivants.

Ensuite viennent plusieurs double pages, d’abord pour mes objectifs 2019 (pas encore définis à ce jour), ma wishlist, une liste de choses à acheter, un tableau regroupant les dépenses prévues sur les 6 prochains mois, et un rappel de ma routine planification.

Derrière ça, j’ai une double page pour mes « next actions », toujours selon la méthode GTD, et une double page pour mes « en attente de ».

Ma première double page mensuelle contient un petit calendrier mensuel, mes tâches du mois, et mes objectifs. Je laisse en général le marque page à cet endroit. En effet, il est plus simple de retrouver mes pages journalières puisque ce sont en général les dernières pages utilisées du carnet.

Ensuite je démarre les pages journalières. Chaque matin, je relis la page de la veille, décide de quoi faire des nouvelles informations notées, puis je prépare la page du jour. Si une tâche doit être faite dans les jours à venir, je vais la noter sur mes pages mensuelles, en indiquant bien la date. Je m’y réfère donc afin de ne rien oublier. Un post-it collé sur mes pages mensuelles m’aide également à me souvenir des tâches que j’effectue sur des jours définis de la semaine. Ensuite, j’utilise un code très simple : un rond pour les tâches que je coche ensuite, une flèche pour les tâches repoussées, un point d’exclamation devant quelque chose d’important, un triangle pour les notes et pensées, et une étoile pour les événements si je souhaite les reporter sur mes pages journalières. La moindre chose qui me vient durant la journée, que ce soit une idée ou bien une information extérieure, est notée sur mes pages journalières : je décide ensuite le lendemain matin de ce que je fais de cette information. Soit elle sera rentrée dans mes documents sur Evernote comme référence ou transformée en projet, soit elle sera ajoutée à mes next actions ou bien notée dans le future log à la date qui convient.

Pour le moment, je suis satisfaite de mon système : il est à la fois très simple et très performant, me permet de ne rien oublier et il se glisse sans problème dans mes pochettes ou la poche de mon manteau ! Il prend également moins de place sur mon bureau et j’ai l’impression de moins gaspiller de papier qu’avec un A5, où l’on abandonne plus facilement une page partiellement remplie.

On dirait bien que le Bujo et moi, c’est reparti pour un tour !

«

»

  • My January pages are ready! I used colors for once and I'm quite happy with how it looks.

I use the calendar on the right as a tracker. Events are marked with an asterisk, scheduled tasks with a circle. Then I use the columns on the left as a kind of future log for tasks. Whenever I start a new day, I refer to my monthlies for scheduled tasks.

Please ignore the typo in "sentence"😣 #BuJo #bulletjournal #Rhodia #A6Rhodia
  • Dailies.
  • So... I may be back. Time will tell 😏
#rhodia #a6rhodia #bujo #a6bujo
  • Ready for September in my #BuJo !
Simplicity and functionality for this BTS month 🌻
 #minimalistbujo
  • Planned expenses for the months to come! 💵

Thought about using that type of spread I saw on YouTube as a future log system.

For real, this is one of the things you could have told me as a child/teenager and I would have never believed you, but one of my favorite adulting things is to budget and track my spending and savings and stuff. What is yours? 🍉

#BuJo #bulletjournal #bulletjournaling #minimalisticBuJo
  • Week 32. Simplicity and wonky lines.
.
.
.
#minimalisticBuJo #BuJo #bulletjournal #bulletjournaling
  • Here's my future log! It's divided into events and tasks/notes for each month. Also, I color code the events on the little calendars. I've tried the Calendex but I hated having to turn to multiple pages to see what was planned for future months. What's your favourite future log spread? 
#BuJo #bulletjournal #bulletjournaling #futurelog #minimalisticBuJo
  • Let's do this, August! 🌞🌡 Back to school on the 31st. Until then, my planner pages are pretty bare. My to do list, not so much 😁 
#augustsetup #bulletjournal #bulletjournaling